Le millésime 2017 par Valentina Buoso

"Le millésime 2017 s'inscrira dans la série des millésimes précoces"

"L'hiver a été caractérisé par un temps froid et sec, le déficit de pluviométrie a été assez important.
A la sortie de l'hiver les températures s'emballent, elles repartent à la hausse dès le mois de Février, comme une introduction à un printemps remarquablement chaud.
Après une première quinzaine particulièrement chaude associée à une précocité du débourrement, la deuxième quinzaine d'Avril 2017 a été marquée par un froid gélif presque hivernal (jusqu'aux -7°C dans certains secteurs), pendant plusieurs jours, ce qui a causé de nombreux dégâts dans le vignoble. Au sein du Domaine Jolivet, les parcelles les plus touchées sont localisées dans le secteur de Pouilly Fumé.

La floraison s'est enfin déroulée les premiers jours de Juin dans des conditions climatiques favorables: climat assez chaud avec une pluviométrie basse. L'impact cryptogamique est alors très faible.
Cet impact a été maintenu bas par des épisodes caniculaires (les températures ont dépassé les 30°C) durant tout le mois de juin. Si d'un côté, la chaleur est favorable pour le contrôle biologique des maladies cryptogamiques, de l'autre, l'absence de pluie peut être cause de difficulté. En effet un important déficit hydrique (et stress hydrique) a causé un ralentissement des stades physiologiques de la plante.

L'arrêt de la croissance n'a pas été complet, ce qui a permis à la véraison de démarrer très doucement.
Les conditions climatiques du mois d'Août ont permis un bon déroulement de la maturation phénolique des baies.

Au Domaine Pascal Jolivet, les vendanges ont commencé le 11 Septembre avec la récolte du Sauvignon Blanc sur des sols "Caillottes" (terroir le plus précoce) et se sont terminées le 22 Septembre avec les Pinot Noir. Les raisins présentaient une belle qualité gustative et sanitaire.

Les vins blancs sont très élégants, les notes d'agrumes et des fruits à chair jaune sont bien représentés. L'acidité est un peu faible pour la région mais les notes minérales et mentholées de réglisse aident à percevoir une très belle fraicheur. En bouche les vins sont déjà très gras et ronds.
Les vins rouges présentent une robe violette intense avec des notes de petits fruits rouge au nez ainsi que des tannins déjà souples et une maturité exceptionnelle. "

 

Un millésime riche et gourmand s'annonce!

 

Valentina BUOSO